Kelfiwe Mabote

Bravo Kelfiwe ! Influenceuse numérique de l’année

Cela fait quelques années déjà que je suis Kefilwe Mabote (au centre de l’image), et je dois dire qu’elle a vraiment mis tout en oeuvre pour se construire une carrière d’influenceuse Mode en Afrique du Sud. Là où certains la cantonnaient principalement à des cancans liés à son statut de “jet-setteuse et femme de”, Kefilwe a pu se promouvoir à-travers son métier de Wardrobe Stylist, mais surtout, elle a su comment tirer profit d’Instagram en investissant dans ses looks, des photos de qualité, sans oublier la curation de son contenu… et les marques n’ont pas tardé à la contacter pour des collaborations.

C’est donc sans grande surprise qu’elle a remporté le prix de l’Influenceuse numérique de l’année 2018 lors des GLAMOUR Women of the Year Awards, une cérémonie annuelle organisée par l’édition sud-africaine du célèbre magazine féminin Glamour.

Félicitations à elle, c’est mérité ! J’espère tout de même qu’elle fera le saut de la télévision, je la vois très bien comme chroniqueuse ou si elle en a la carrure/volonté, à la tête de sa propre émission.

Affaire à suivre.

Paola Audrey
Latest posts by Paola Audrey (see all)

Paola Audrey

View posts by Paola Audrey
Née et élevée à Douala (Cameroun), elle s’installe en région parisienne à l’âge de 12 ans. À 18 ans, elle fait le choix de s’orienter vers les métiers du luxe. C’est alors qu’elle co-fonde FASHIZBLACK – devenu un des médias de référence en matière de Mode afro – pendant ses études en classe préparatoire. De 2008 à 2016, elle va chapeauter la production de chaque numéro du magazine, distribué dans les kiosques d’une dizaine de pays à l’international. Paola Audrey a travaillé sur de nombreux projets éditoriaux incluant des personnalités ou marques de renom. Son rôle de rédactrice-en-chef l’enverra également aux 4 coins du monde. De plus en plus sollicitée pour son expertise en matière de marketing créatif, communication et nouveaux médias, elle devient consultante et accompagne des créateurs, artistes et entrepreneurs basés dans/ciblant les principaux marchés émergents en Afrique francophone. Pendant l’été 2014, elle quitte définitivement Paris pour Abidjan, où elle réside désormais.
Scroll to top
%d bloggers like this: