Diamond Platnumz

La Tanzanie adopte une loi pour le contrôle de l’Internet

Le vent de la démocratie souffle sur le continent africain mais, vous vous en doutez, certaines dictatures font de la résistance quitte à reculer de 10 ans en arrière sur les libertés… comme en Tanzanie, où le gouvernement a unilatéralement décidé de contrôler internet en inventant des réglèmentations et mesures à la frontière de l’absurde.

Ainsi, il faudra désormais aux blogueurs et médias web payer la modique de 930 dollars par an afin d’obtenir un “permis d’exercer”, et ainsi, être enregistrés par l’état. La nouvelle loi concerne également les radios en ligne, les plateformes de streaming, les réseaux sociaux ainsi que les cybercafés. Tout ce qui précède a été justifié par la “lutte contre la décadence morale”…

Cette même lutte qui a poussé le même gouvernement a censurer des dizaines d’artistes, chansons ou/et de clips depuis quelques semaines. Hier matin, l’on a notamment appris que Diamond Platnumz (voir photo plus haut) – la plus grande star musicale du pays – a été arrêté par la police pour avoir posté une vidéo sur Instagram où on le voit au lit en compagnie de la première mère de ses enfants.

C’est un sérieux recul sur la liberté d’expression, sur les libertés des individus et surtout, sur la liberté de l’information. Quand on sait que le fondateur de l’équivalent de Wikileaks en Tanzanie a été arrêté il y a deux ans, il y a de quoi s’inquiéter. En espérant que la Tanzanie n’inspire pas d’autres pays qui ont déjà franchi la ligne de la coupure internet à des fins politiques (Cameroun, Éthiopie, Congo-Brazzaville…).

Paola Audrey
Latest posts by Paola Audrey (see all)

Paola Audrey

View posts by Paola Audrey
Née et élevée à Douala (Cameroun), elle s’installe en région parisienne à l’âge de 12 ans. À 18 ans, elle fait le choix de s’orienter vers les métiers du luxe. C’est alors qu’elle co-fonde FASHIZBLACK – devenu un des médias de référence en matière de Mode afro – pendant ses études en classe préparatoire. De 2008 à 2016, elle va chapeauter la production de chaque numéro du magazine, distribué dans les kiosques d’une dizaine de pays à l’international. Paola Audrey a travaillé sur de nombreux projets éditoriaux incluant des personnalités ou marques de renom. Son rôle de rédactrice-en-chef l’enverra également aux 4 coins du monde. De plus en plus sollicitée pour son expertise en matière de marketing créatif, communication et nouveaux médias, elle devient consultante et accompagne des créateurs, artistes et entrepreneurs basés dans/ciblant les principaux marchés émergents en Afrique francophone. Pendant l’été 2014, elle quitte définitivement Paris pour Abidjan, où elle réside désormais.
Scroll to top
%d bloggers like this: