(Au centre) Akere Muna et Jeffrey Smith

Le grand défi d’Akere Muna et Vanguard Africa

2018 est une année cruciale d’un point de vue politique pour le Cameroun, avec en ligne de mire l’élection présidentielle. Si la date de cette dernière n’a toujours pas été révélée (ce qui est en soi une abérration mais passons), les candidats se préparent et les campagnes sont déjà (subtilement ou non) lancées.

Parmi ceux qu’il faudra particulièrement surveiller, il y a l’ancien avocat Maître Akere Muna. À la tête du mouvement NOW!, il se positionne de plus en plus comme un candidat qui pourrait regrouper les partis d’opposition et pourquoi pas, une jeunesse camerounaise en crise… Encore faudrait-il qu’il se fasse connaître dans un temps record et c’est ce à quoi va s’employer Vanguard Africa.

Cette ONG – qui se définit comme étant “attachée au leadership et à la bonne gouvernance en Afrique” – est dirigée par l’américain Jeffrey Smith, et a pour principal fait d’armes (pour le moment) d’avoir aidé Adama Barrow à se faire élire en Gambie. Cette structure a également conseillé Raila Odinga, principal opposant au président kenyan Uhuru Kenyatta.

On est donc tenté de dire que Vanguard Africa se spécialise dans les combats politiques à la “David VS Goliath” .

Prochaines missions pour l’ONG : déployer une campagne de communication autour d’Akere Muna dans la presse étrangère et lui permettre de rencontrer des acteurs importants de la sphère politico-économique internationale.

Au vu du peu de temps qu’il reste, il y a du boulot ! Cette campagne sera peut-être la première de l’ère digitale au Cameroun, il sera donc très intéressant de voir comment les réseaux sociaux participeront à la diffusion des messages (et de l’image) des différents candidats…

Vous l’avez deviné, je surveille tout cela de très près 🙂

Paola Audrey
Latest posts by Paola Audrey (see all)

Paola Audrey

View posts by Paola Audrey
Née et élevée à Douala (Cameroun), elle s’installe en région parisienne à l’âge de 12 ans. À 18 ans, elle fait le choix de s’orienter vers les métiers du luxe. C’est alors qu’elle co-fonde FASHIZBLACK – devenu un des médias de référence en matière de Mode afro – pendant ses études en classe préparatoire. De 2008 à 2016, elle va chapeauter la production de chaque numéro du magazine, distribué dans les kiosques d’une dizaine de pays à l’international. Paola Audrey a travaillé sur de nombreux projets éditoriaux incluant des personnalités ou marques de renom. Son rôle de rédactrice-en-chef l’enverra également aux 4 coins du monde. De plus en plus sollicitée pour son expertise en matière de marketing créatif, communication et nouveaux médias, elle devient consultante et accompagne des créateurs, artistes et entrepreneurs basés dans/ciblant les principaux marchés émergents en Afrique francophone. Pendant l’été 2014, elle quitte définitivement Paris pour Abidjan, où elle réside désormais.
Scroll to top
%d bloggers like this: