Kika Osunde et Chioma Ikokwu

Chioma et Kika ouvrent The Good Hair Space

Véritables reines des extensions capillaires dans la capitale économique du Nigeria, Chioma Ikokwu et Kika Osunde sont deux femmes entrepreneures à la tête de Good Hair Limited. Basé à Londres, le duo d’ami a lancé en 2009 cette marque de mèches humaines, destinée à une clientèle afro huppée. S’en sont suivis un lancement d’une boutique en ligne, puis le déploiement de l’activité en 2014 avec l’ouverture d’un premier salon à Lagos.

Passées maîtresses dans les dernières techniques de pose d’extensions et autres tissages, les fondatrices de Good Hair sont rapidement devenues incontournables en Afrique anglophone et coiffent régulièrement de nombreuses personnalités locales ou internationales.

À l’aube de l’année 2018, Chioma et Kika ont dévoilé une toute nouvelle extension de leur business avec l’ouverture du complexe “The Good Hair Space“.

Dans ce bâtiment sur 3 niveaux, elles ont concentré au même endroit :

  • Un tout nouveau salon avec spa et nail bar
  • L’ouverture d’un espace Beauté pour hommes
    Next by Good Hair
  • La location (à la Youtubeuse nigériane Dodos Uvieghara) d’un espace dédié au Make-Up
    Make Up Studio
  • le lancement du restaurant-bar avec terrasse “Brass & Copper” (ouvert en coopération avec les gérants du Cocoon Lounge)

Avoir concentré toutes ces activités sous le même toit témoigne non seulement de la puissance financière du duo (pas d’informations sur leurs investisseurs pour le moment) mais aussi de leur ambition de se positionner sur la cible très convoitée des consommateurs à forts revenus de Lagos.

Je leur tire mon chapeau pour l’exécution et l’audace, et bien sûr, je note cet établissement dans ma (déjà très longue) liste de lieux à tester lors d’un prochain voyage au Nigeria.

Paola Audrey
Latest posts by Paola Audrey (see all)

Paola Audrey

View posts by Paola Audrey
Née et élevée à Douala (Cameroun), elle s’installe en région parisienne à l’âge de 12 ans. À 18 ans, elle fait le choix de s’orienter vers les métiers du luxe. C’est alors qu’elle co-fonde FASHIZBLACK – devenu un des médias de référence en matière de Mode afro – pendant ses études en classe préparatoire. De 2008 à 2016, elle va chapeauter la production de chaque numéro du magazine, distribué dans les kiosques d’une dizaine de pays à l’international. Paola Audrey a travaillé sur de nombreux projets éditoriaux incluant des personnalités ou marques de renom. Son rôle de rédactrice-en-chef l’enverra également aux 4 coins du monde. De plus en plus sollicitée pour son expertise en matière de marketing créatif, communication et nouveaux médias, elle devient consultante et accompagne des créateurs, artistes et entrepreneurs basés dans/ciblant les principaux marchés émergents en Afrique francophone. Pendant l’été 2014, elle quitte définitivement Paris pour Abidjan, où elle réside désormais.
Scroll to top
%d bloggers like this: