Rumour Has It

Ceux et celles qui sont abonnés à cette newsletter depuis ses débuts m’ont probablement déjà lue au sujet de NdaniTV. Cette web-tv, propriété du groupe bancaire nigérian GTBank, est la quintessence de ce que j’aimerais faire (si j’avais leur puissance financière lol). Le contenu est jeune, frais, ambitieux, pertinent, divertissant et foncièrement africain, ou à défaut très nigérian. Mais avant toute chose: il y a une volonté réelle de produire du contenu audiovisuel de qualité, et ça, forcément, ça me parle. Je suis donc quasiment toutes les fictions de Ndani depuis 2012. J’en ai déjà recommandé un paquet, mais permettez-moi de vous parler d’une de leurs séries datant de 2016: Rumour Has It.

C’est l’histoire de la prétentieuse et déterminée Obi, la reine du Gossip et des ragots sur la toile (via son blog), dont la vie va virer au cauchemar. Je m’arrête là pour ne pas trop en dire. Si vous êtes un(e) habituée des séries nigérianes de qualité (par là, j’entends “si vous regardez autre chose que les vieux films de Nollywood que l’on diffuse chez les francophones”), vous risquez de ne pas accrocher au début. Rumour Has It a un rythme assez irrégulier, une actrice (dans la 1ère saison) qui surjoue parfois un peu mais je vous assure, ça en vaut le coup… notamment les 2 ou 3 derniers épisodes de la première saison.

Pourquoi je vous parle de cette série maintenant ? Parce que la deuxième saison a enfin démarré la semaine passée et une partie du casting a changé. Pour le moment, je trouve ça un peu brutal mais j’attends d’en découvrir plus et puis, la nouvelle actrice principale – Linda Ejiofor – est quelqu’un que j’aime bien.
Quoi qu’il en soit, ami(e)s bilingues ou anglophiles, la série Rumour Has It est à découvrir en cliquant juste LÀ, bon visionage 😉

Paola Audrey
Latest posts by Paola Audrey (see all)

Paola Audrey

View posts by Paola Audrey
Née et élevée à Douala (Cameroun), elle s’installe en région parisienne à l’âge de 12 ans. À 18 ans, elle fait le choix de s’orienter vers les métiers du luxe. C’est alors qu’elle co-fonde FASHIZBLACK – devenu un des médias de référence en matière de Mode afro – pendant ses études en classe préparatoire. De 2008 à 2016, elle va chapeauter la production de chaque numéro du magazine, distribué dans les kiosques d’une dizaine de pays à l’international. Paola Audrey a travaillé sur de nombreux projets éditoriaux incluant des personnalités ou marques de renom. Son rôle de rédactrice-en-chef l’enverra également aux 4 coins du monde. De plus en plus sollicitée pour son expertise en matière de marketing créatif, communication et nouveaux médias, elle devient consultante et accompagne des créateurs, artistes et entrepreneurs basés dans/ciblant les principaux marchés émergents en Afrique francophone. Pendant l’été 2014, elle quitte définitivement Paris pour Abidjan, où elle réside désormais.
Scroll to top
%d bloggers like this: