Black Panther

On discute sur “Black Panther”

J’ai été voir “Black Panther” la semaine dernière. J’en suis sortie avec un enthousiasme aussi mesuré qu’avant la projection… sinon plus.

Convaincue de la nécessité culturelle (et sociale) d’un tel film, j’ai été moins emballée par le long-métrage en lui-même. Bien sûr, en tant que femme aux origines africaines, j’étais ravie de regarder un film de super-héros où les femmes (noires) sont dans des rôles décisifs et non-stéréotypés.

Mais je n’ai pas trouvé ce film incroyablement divertissant. Chorégraphies de combat basiques, des incohérences dans le montage final (les relations entre Okoye et W’kabi ?), absence de charisme du souverain de Wakanda… Bref, je suis vraiment restée sur ma faim.

Par contre, l’intrigue était intéressante sur les questions de responsabilité, des rapports complexes entre les noirs et les blancs, puis entre africains et afro-américains et enfin, entre africains.

J’ai commencé à rédiger un article mais rien que l’introduction faisait déjà deux pages 😅. Je me suis donc résolue à plutôt enregistrer une conversation avec mon pote (et spécialiste de films Marvel) Moulaye (avec qui j’ai été voir le film).

On n’a pas pu balayer toutes les réflexions qu’on a échangé en sortant de la salle mais on a évoqué la plupart dans le podcast (sur le besoin de représentation, sur les talents de Ryan Coogler, sur les responsabilités de Wakanda à l’égard des populations noires dans le monde…).

Attention : il y a beaucoup de spoilers, donc l’écoute est à vos risques et périls !

Rendez-vous sur le podcast ci-dessous

Paola Audrey
Latest posts by Paola Audrey (see all)

Paola Audrey

View posts by Paola Audrey
Née et élevée à Douala (Cameroun), elle s’installe en région parisienne à l’âge de 12 ans. À 18 ans, elle fait le choix de s’orienter vers les métiers du luxe. C’est alors qu’elle co-fonde FASHIZBLACK – devenu un des médias de référence en matière de Mode afro – pendant ses études en classe préparatoire. De 2008 à 2016, elle va chapeauter la production de chaque numéro du magazine, distribué dans les kiosques d’une dizaine de pays à l’international. Paola Audrey a travaillé sur de nombreux projets éditoriaux incluant des personnalités ou marques de renom. Son rôle de rédactrice-en-chef l’enverra également aux 4 coins du monde. De plus en plus sollicitée pour son expertise en matière de marketing créatif, communication et nouveaux médias, elle devient consultante et accompagne des créateurs, artistes et entrepreneurs basés dans/ciblant les principaux marchés émergents en Afrique francophone. Pendant l’été 2014, elle quitte définitivement Paris pour Abidjan, où elle réside désormais.
Scroll to top
%d bloggers like this: