Page web de webzine "Into The Chic"

Fin de l’aventure ‘Into The Chic’

Lancé en 2016 par le groupe Jeune Afrique, “Into The Chic” était censé être le média digital de choix axé sur la cible féminine afro. Il s’agissait – entre autres – de pouvoir fournir aux annonceurs Beauté/Lifestyle/Alimentaire une plateforme de communication auprès de cette cible urbaine, féminine et connectée.

J’ai appris il y a quelques jours par le mail de la rédactrice en chef que le site fermait ses portes, sous décision de la direction… et à ma grande surprise, cela n’a pas fait grand bruit alors que ça devrait, et pour cause: le groupe Jeune Afrique dispose d’une des meilleures régies commerciales dans l’espace médiatique francophone en Afrique. S’ils n’arrivent pas à monétiser un webzine féminin malgré leur grand carnet d’adresses au sein des multinationales qui quadrillent la région, soit le média en question n’a pas réussi à séduire le lectorat visé, soit… ce secteur en particulier n’est pas encore assez rentable.

Dans tous les cas, cette fermeture a de quoi donner matière à réfléchir à celles et ceux qui envisagent (encore) de faire fortune via des webzines en Afrique francophone. Je n’ai qu’une seule chose à vous (re)dire: BON COURAGE.

Paola Audrey
Latest posts by Paola Audrey (see all)

Paola Audrey

View posts by Paola Audrey
Née et élevée à Douala (Cameroun), elle s’installe en région parisienne à l’âge de 12 ans. À 18 ans, elle fait le choix de s’orienter vers les métiers du luxe. C’est alors qu’elle co-fonde FASHIZBLACK – devenu un des médias de référence en matière de Mode afro – pendant ses études en classe préparatoire. De 2008 à 2016, elle va chapeauter la production de chaque numéro du magazine, distribué dans les kiosques d’une dizaine de pays à l’international. Paola Audrey a travaillé sur de nombreux projets éditoriaux incluant des personnalités ou marques de renom. Son rôle de rédactrice-en-chef l’enverra également aux 4 coins du monde. De plus en plus sollicitée pour son expertise en matière de marketing créatif, communication et nouveaux médias, elle devient consultante et accompagne des créateurs, artistes et entrepreneurs basés dans/ciblant les principaux marchés émergents en Afrique francophone. Pendant l’été 2014, elle quitte définitivement Paris pour Abidjan, où elle réside désormais.
Scroll to top
%d bloggers like this: